La loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages du 8 août 2016 fait l’impasse sur un sujet majeur : les “nouveaux OGM” ou “OGM cachés”